Pages

samedi 10 septembre 2016

Plainte déposée contre Philippe Pemezec pour agression raciste auprès du Procureur de la République

Nous relayons ici la plainte de la maman qui nous a rapporté avoir été agressée en présence de sa fille par Philippe Pemezec maire LR du Plessis-Robinson.  Cette plainte a été adressée au Procureur de la République de Nanterre.


Si ces faits sont avérés ils ne sauraient rester impunis car ils sont d'une extrême gravité.





Madame, Monsieur le Procureur de la République,

    J’ai l’honneur d’attirer votre attention sur les faits suivants :

Ce dimanche 4 septembre aux alentours de 11h30 nous traversons avec ma fille le Jardin de la Liberté avenue Aristide Briand au Plessis-Robinson. Plus loin nous reconnaissons Philippe Pemezec maire du Plessis-Robinson qui marche à grands pas dans notre direction. Il porte son écharpe républicaine. Arrivé à notre hauteur il nous crie dessus :


« Il va falloir que les gens comprennent qu'ici on est en France, pas en Algérie !
Y'en a marre des provocations ! »

Effarée, je détourne la tête avec l’idée de quitter au plus vite les lieux et d’éviter à ma fille de 10 ans ce spectacle épouvantable. Je comprends immédiatement que c’est le voile que je porte qui me vaut ce déchaînement de haine.

Cette agression raciste est révoltante, d’autant plus insupportable qu’elle est le fait d’un représentant de l’Etat censé respecter et faire respecter la loi. Abjecte car à travers moi c’est ma fille de 10 ans qu’on agresse.

Cela fait quinze ans que je croise Philippe Pemezec au Plessis-Robinson. Jamais en me voyant il ne s’est départi de son regard méprisant. Aujourd’hui en marge d’une cérémonie officielle publique il se donne le droit de m’agresser. Que fera-t-il la prochaine fois ? Quel message le maire de la ville envoie-t-il à ses concitoyens ?

Aussi je vous demande de bien vouloir vous saisir de cette affaire, lui donner sa suite légale et faire valoir mes droits et ceux de ma fille.

Nous sommes toutes les deux à la disposition de la justice pour répondre à toutes les questions qu’elle voudra nous poser sur cette affaire d’une extrême gravité.

La ville du Plessis-Robinson dispose d'un dispositif de vidéo-surveillance. Les images vous confirmeront la véracité de mes propos sur le comportement inqualifiable de ce monsieur.

Je vous prie de croire Madame, Monsieur le Procureur de la République, en l’expression de ma considération.


2 commentaires:

  1. C EST VRAIMENT INSUPORTABLE LA MANIERE DONT VOUS VOUS COMPORTEZ MADAME LA VOILEE

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir,
    Une question : qu'est-ce qui vous est insupportable ? Pourriez-vous développer votre pensée ? Par avance merci

    RépondreSupprimer

Important !
Pour publier un commentaire :
1. Rédigez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous.
2. Sélectionnez dans le menu déroulant juste sous votre texte un profil,
le plus simple étant de choisir Anonyme.
3. Cliquez enfin sur Publier.

Votre message sera publié après modération.

Merci pour votre contribution !